Distributeur d'Énergies aujourd'hui et demain !

Les aides de l'État

la certification RGE

Depuis le 1er janvier 2015, il est obligatoire de faire appel à des entreprises certifiées RGE pour pouvoir bénéficier de toute les aides financières de l'état et de celles accordées dans le cardre des Certificats d'Économies d'Énergies.
C'est le principe d'éco-conditionnalité.

Aides financières de l'état : Streichenberger Installateur non RGE
Crédit d’Impôt de Transition Énergétique de 30% (CITE)
Éco prêt à Taux Zéro (ETZ)
Certificat d’Économie d’Énergie (CEE)
Remises fabricants
TVA 5,5%

Le crédit d'impôts

Contrairement aux chaudières traditionnelles, les chaudières fioul à condensation réutilisent l’énergie qui se trouve dans les gaz de combustion ce qui permet d'augmenter leur rendement et de réaliser des économies importantes de combustible. L’intérêt de cette technologie est tel que le gouvernement a décidé d’accorder 30% de crédit d’impôt sur l’année 2016 pour toute nouvelle installation d’une chaudière à condensation.

  • + Lire la suite...

    Accessible aux propriétaires occupants et locataires, le crédit d'impôt pour la transition énergétique vous permet de déduire de vos impôts 30 %* des dépenses d’équipements et/ou de main d'œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique* (montant de dépenses éligibles, plafonné à 8 000 euros par personne et majoré de 400 euros supplémentaires par personne à charge).

    Depuis le 1er janvier 2015, pour bénéficier de cette aide, vous devrez faire appel à des professionnels qualifiés RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Pour trouver des professionnels RGE près de chez vous, nous vous invitons à consulter l'annuaire des professionnels RGE. Vous pouvez également consulter le guide pratique : choisir un professionnel compétent.

    Le crédit d’impôt pour la transition énergétique concerne les dépenses d’acquisition de certains équipements fournis par les entreprises ayant réalisé les travaux et/ou de main d’œuvre pour certains travaux d’isolation des parois opaques. Ces équipements et matériaux doivent satisfaire à des critères de performance.

    Les dépenses d’équipements et matériaux concernées :

    • Isolation des parois opaques (murs)
    • Isolation des parois opaques (toitures)
    • Isolation des parois vitrées
    • Protection des murs, toitures ou parois vitrées contre le rayonnement solaire*
    • Équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (ECS) fonctionnant au bois ou autre biomasse
    • Équipements de production d’ECS fonctionnant à l’énergie solaire ou avec une pompe à chaleur
    • Chaudières à condensation ou à micro-cogénération, équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable (pompe à chaleur, énergie hydraulique ou biomasse, énergie éolienne).
    • Isolation thermique des planchers bas
    • Volets isolants ou portes d’entrées donnant sur l’extérieur
    • Régulation et programmation du chauffage
    • Appareils permettant d’individualiser les frais de chauffage ou d’eau chaude sanitaire*
    • Calorifugeage
    • Raccordement à un réseau de chaleur
    • Réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) en dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire
    • Borne de recharge de véhicule électrique*.

Les Certificats d’Economie d’Energie (C2E)

Les CEE ont été mis en place par la loi POPE (Programme fixant les Orientations de la Politique Energétique) du 13 juillet 2005. Cette loi vise à encourager les travaux d’économie d’énergie en valorisant ces dernières. Les CEE sont attribués à tous particuliers, entreprises ou collectivités qui réalisent ces travaux. En tant que distributeur de Fioul, Streichenberger vous aide à effectuer ces travaux sous forme de primes énergétiques.
ATTENTION : Le dossier est à remplir AVANT d’effectuer les travaux

L'offre de prêt SOLFEA

Profitez d’un taux à partir de 0%(1) pour financer l’installation d’au moins 2 équipements parmi la liste suivante* :

  • Chaudière individuelle à haute performance énergétique (gaz naturel, propane, fioul, bois)
  • Chaudière biomasse individuelle
  • Appareil indépendant de chauffage au bois
  • Pompe à chaleur air/air, eau/eau ou air/eau
  • Radiateur à régulation ou émetteur électrique
  • Chauffe-eau thermodynamique individuel à accumulation
  • Chauffe-eau solaire individuel
  • Isolation thermique en comble perdu et/ou rampant de toiture
  • Isolation du sol, des murs en façade ou en pignon par l'intérieur / l'extérieur, des toitures terrasses
  • Fenêtre(s) de toiture ou fenêtre(s) / porte(s)-fenêtre(s)

L’éco-prêt à taux zéro : une facilité de financement

Accessible à tous les propriétaires, qu’ils occupent leur logement ou qu’ils le mettent en location, l'éco-prêt à taux zéro permet de bénéficier d'un prêt d’un montant maximal de 30 000 € pour réaliser des travaux d’éco-rénovation.
Un éco-prêt copropriété réservée aux syndicats de copropriétaires est aussi disponible. Son montant maximum est de 10 000 € par logement (jusqu’à 30 000 € si le syndicat de copropriétaires décide de réaliser 3 actions de travaux).

Pour bénéficier de ce prêt, depuis le 1er septembre 2014, vous devez recourir à des professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Pour trouver les entreprises RGE près de chez vous, nous vous invitons à consulter l'annuaire des professionnels RGE.

Les travaux qui ouvrent droit à l’éco-prêt à taux zéro doivent :

  • soit constituer un « bouquet de travaux » : la combinaison d’au moins deux catégories de travaux éligibles parmi les catégories listées ci-dessous ;
  • soit permettre d’atteindre une « performance énergétique globale » minimale du logement, calculée par un bureau d’études thermiques ;

Les catégories de travaux concernées par l’éco-prêt à taux zéro :

Isolation de la toiture

Isolation des murs extérieurs

Remplacement des portes, fenêtres et portes fenêtres extérieures

Installation ou remplacement de systèmes de chauffage (associés le cas échéant à des systèmes de ventilation performants) ou de production d’eau chaude sanitaire performants

Installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable

Installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

Il existe également des travaux complémentaires qui peuvent être pris en compte pour calculer le montant du prêt. Attention ces travaux complémentaires ne peuvent pas constituer une action du bouquet de travaux.

Pour tout savoir sur l’éco-prêt à taux zéro et les travaux concernés, prenez rendez-vous avec un conseiller en appelant le 0 810 140 240 ou consultez la carte des Points rénovation info service.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter

0800 896 896

Simulateur de prêt solféa

Mensualité écotonic Mensualité écorelax Mensualité écozen
Mensualité TAEG fixe(1) Exemple Durée / Montant total dû(2) Mensualité TAEG fixe(1) Exemple Durée / Montant total dû(2) Mensualité TAEG fixe(1) Exemple Durée / Montant total dû(2)
1 500 € à 4000 € 120€ 0% 4 000€ 34 mois
4 000€
90€ 0,60% 4 000€ 45 mois
4 046€
50€ 1,95% 4 000€ 86 mois
4 285,68€
4001€ à 6000€ 150€ 6 000€ 40 mois
6 000€
110€ 6 000€ 56 mois
6 084,65€
75€ 6 000€ 86 mois
6 428,57€
6001€ à 8000€ 180€ 8 000€ 45 mois
8 000€
130€ 8 000€ 63 mois
8 127,36€
100€ 2,50% 8 000€ 88 mois
8 750,91€
8 001€ à 10000€ 200€ 0,60% 10 000€ 51 mois
10 129,29€
150€ 10 000€ 68 mois
10 172,52€
115€ 10 000€ 96 mois
11 030,67€
10001€ à 12000€ 220€ 1,50% 12 000€ 57 mois
12 433,39 €
170€ 1,50% 12 000€ 74 mois
12 566,52€
135€ 12 000€ 99 mois
13 268€
12001€ à 15000€ 275€ 15 000€ 57 mois
15 541,77€
215€ 1,60% 15 000€ 74 mois
15 748,93€
150€ 15 000€ 113 mois
16 813,62€
15001€ à 18000€ 320€ 1,60% 18 000€ 59 mois
18 717,79€
240€ 18 000€ 80 mois
18 969,96€
170€ 18 000€ 120 mois
20 325,90€
18001€ à 21500€ 395€ 21 500€ 57 mois
22 328,68€
285€ 21 500€ 80 mois
22 665,69€
195€ 21 500€ 126 mois
24 413,29€
21 501€ à 30 000€ 450€ 2,30% 30 000 € 72 mois
32 104,01€
350€ 2,80% 30 000€ 96 mois
33 459,42€
310€ 2,80% 30 000€ 110 mois
33 982,01€
30 001€ à 40 000€ 500€ 2,80% 40 000 € 89 mois
44 263,84€
400€ 2,90% 40 000€ 115 mois
45 751,54€
350€ 3,10% 40 000€ 136 mois
47 335,58€
Mensualité écotonic
Mensualité TAEG fixe(1) Exemple Durée / Montant total dû(2)
1 500 € à 4000 € 120€ 0% 4 000€ 34 mois
4 000€
4001€ à 6000€ 150€ 6 000€ 40 mois
6 000€
6001€ à 8000€ 180€ 8 000€ 45 mois
8 000€
8 001€ à 10000€ 200€ 0,60% 10 000€ 51 mois
10 129,29€
10001€ à 12000€ 220€ 1,50% 12 000€ 57 mois
12 433,39 €
12001€ à 15000€ 275€ 15 000€ 57 mois
15 541,77€
15001€ à 18000€ 320€ 1,60% 18 000€ 59 mois
18 717,79€
18001€ à 21500€ 395€ 21 500€ 57 mois
22 328,68€
21 501€ à 30 000€ 450€ 2,30% 30 000 € 72 mois
32 104,01€
30 001€ à 40 000€ 500€ 2,80% 40 000 € 89 mois
44 263,84€
Mensualité écorelax
Mensualité TAEG fixe(1) Exemple Durée / Montant total dû(2)
1 500 € à 4000 € 90€ 0,60% 4 000€ 45 mois
4 046€
4001€ à 6000€ 110€ 6 000€ 56 mois
6 084,65€
6001€ à 8000€ 130€ 8 000€ 63 mois
8 127,36€
8 001€ à 10000€ 150€ 10 000€ 68 mois
10 172,52€
10001€ à 12000€ 170€ 1,50% 12 000€ 74 mois
12 566,52€
12001€ à 15000€ 215€ 1,60% 15 000€ 74 mois
15 748,93€
15001€ à 18000€ 240€ 18 000€ 80 mois
18 969,96€
18001€ à 21500€ 285€ 21 500€ 80 mois
22 665,69€
21 501€ à 30 000€ 350€ 2,80% 30 000€ 96 mois
33 459,42€
30 001€ à 40 000€ 400€ 2,90% 40 000€ 115 mois
45 751,54€
Mensualité écozen
Mensualité TAEG fixe(1) Exemple Durée / Montant total dû(2)
1 500 € à 4000 € 50€ 1,95% 4 000€ 86 mois
4 285,68€
4001€ à 6000€ 75€ 6 000€ 86 mois
6 428,57€
6001€ à 8000€ 100€ 2,50% 8 000€ 88 mois
8 750,91€
8 001€ à 10000€ 115€ 10 000€ 96 mois
11 030,67€
10001€ à 12000€ 135€ 12 000€ 99 mois
13 268€
12001€ à 15000€ 150€ 15 000€ 113 mois
16 813,62€
15001€ à 18000€ 170€ 18 000€ 120 mois
20 325,90€
18001€ à 21500€ 195€ 21 500€ 126 mois
24 413,29€
21 501€ à 30 000€ 310€ 2,80% 30 000€ 110 mois
33 982,01€
30 001€ à 40 000€ 350€ 3,10% 40 000€ 136 mois
47 335,58€

Actualités